La sécurité des non-chasseurs et le chasseur est la plus grande priorité de la FDC (Fédération Départementale in Chasseurs). Le plan départemental de gestion de la chasse en Loire et Saône a été approuvé il y a quelques années puis révisé suite à une promulgation d’une nouvelle loi et à la consultation des membres du CDCFS. Ce dernier est défini en termes de sécurité de recommandation mesures obligatoires. 

Les précautions concernant l’arme à feu pour quitter un poste de chasse

Il faut s’assurer que l’arme n’est pas prête (il n’y a pas de cartouche dans la pièce) ou qu’elle n’est pas stockée (il n’y a pas de cartouche dans le chargeur ou dans le magasin). Elle doit être en position verrouillée. L’arme doit être stockée dans un état inutilisable. C’est le cas de l’utilisation d’une carabine de type verrou. La culasse de canon peut être facilement retirée et le canon incliné peut être retiré pour l’avant-bras. Ensuite, pour le déplacement en véhicule, l’arme doit être détachée ou démontée et placée dans une boite. Lors de la récupération de l’arme, veuillez vérifier si elle est vide. Il faut toujours être vigilant avant de quitter son poste de chasse

Les mesures de sécurité et d’assurance de base 

Avant d’introduire la balle, le chasseur vérifiera s’il n’y a pas de corps étranger bloquant l’arme. Ensuite, ne placez votre doigt sur la gâchette que lors du tir. Puis, le harnais peut provoquer un accident de rattrapage. Par conséquent, la chasse devrait être interdite. Après, il est nécessaire de charger les armes uniquement lorsque les chasseurs sont engagés dans les opérations de chasse. À l’exception des opérations de chasse, les armes fermées sont toujours considérées comme armées. Par conséquent, il est indispensable de savoir que l’arme doit être cassée ou par classe afin de quitter son poste de chasse. Enfin, ne chargez jamais les armes que lorsque les chasseurs sont engagés dans des opérations de chasse. À l’exception des opérations de chasse, les armes fermées sont toujours considérées comme armées. Par conséquent, l’arme doit être cassée ou son corps doit être reculé.

Les mesures prises afin de respecter les consignes de sécurité 

Après avoir lu la consigne de la sécurité, chaque participant à la chasse doit signer son propre carnet de chasse collectif. Tout chasseur qui n’existait pas au début de la chasse ne peut se joindre qu’entre deux chasses et après avoir reçu les consignes de sécurité appelées par l’instructeur de chaque chasse. De même, les chasseurs qui quittent la chasse doivent en informer le surveillant de chasse. L’heure de départ et l’heure d’arriver du chasseur seront donc enregistrées dans un dossier. Tous ses principes sont pris pour assurer sa sécurité avant de quitter son poste de chasse.